Plan d’Épargne Retraite Populaire

Plan d’Épargne Retraite Populaire

Les candidats à la retraite peuvent choisir leur produit d’épargne retraite parmi toutes offres disponibles. Dans cette catégorie, ils ont le Plan Épargne Retraite ou PERP qui apparait comme une contribution à l’accompagnement efficace des individus au cours de cette phase d’inactivité. Ce produit est plus dynamique que les autres offres de la même catégorie.

PERP : en quoi consiste-t-il ?

Le PERP ou Plan d’Épargne Retraite Populaire est un produit d’épargne à long terme qui permet de constituer un complément de revenus pour sa retraite.  Il a été institué par la loi française du 21 août 2003 qui a aussi prévu une version collective appelée Plan d’Épargne Retraite Collectif ou PERC.

De façon pratique, avec le PERP, l’abonné bénéficie d’un revenu régulier pendant sa retraite. Il constitue un capital qui lui est reversé sous la forme de rente viagère ou encore de capital jusqu’à 20 % à partir de l’âge de la retraite. L’épargnant est aussi libre d’utiliser le capital ainsi constitué pour acquérir un bien immobilier.

Le PERP est caractérisé par certains éléments, dont le dépôt minimum, le versement minimum, les frais sur versement, les frais sur transfert dans un autre établissement, les frais de gestion et le nombre d’unités de compte. Les offres de PERP sont très variées. Chaque futur retraité peut en choisir autant qu’il le souhaite. Mais, ce qui compte, ce sont les critères qui guident son choix.

Comment choisir son PERP ?

Chacun vit une situation particulière et il est important de faire ses calculs selon le cas avant de décider de l’offre PERP à choisir. La première question à poser est la suivante : de quel niveau de conseil et de suivi a-t-on besoin ? D’abord, on peut demander de l’aide pour la rédaction de la clause bénéficiaire dans lequel on notifie la personne qui va percevoir la rente en cas de décès. Elle mérite une compétence appropriée vu son importance. Ensuite, il y a le besoin de conseil pour le choix de l’allocation d’actifs et des stratégies pour fructifier. Enfin, le futur retraité doit choisir une option de rente parmi les offres proposées (rente simple, les annuités garanties, la réversion partielle ou totale, etc.). Pour ces trois points, il faut l’assistance d’un conseiller alors que tous les PERP ne proposent pas ce service.

À moins de 10 ans de la retraite, la rente est un critère capital. Mais, à plus de 10 ans, on se focalisera sur d’autres éléments tels que le fonds en euros et les unités de compte. On peut ajouter à ces éléments d’analyse l’indicateur du critère de choix. Il est le résultat du rendement du fonds euros le plus récent multiplié par trois et duquel les frais sur versements et les frais sur arrérages ont été déduits. Le PERP proposé est plus performant lorsque ce chiffre est plus élevé.

La fiabilité de l’assureur pour les 30 prochaines années au moins est un point important puisque cette collaboration retraité-assuré va se faire sur une longue durée. On évite ainsi les mauvaises surprises. Il faut noter que le PERP est transférable c’est-à-dire que l’abonné peut changer d’assureur dès qu’il le souhaite et surtout sans perdre son antériorité.

PERP et assurance-vie : la différence

La question relative au choix entre le PERP et l’assurance-vie n’a qu’une seule réponse : la défiscalisation. En effet, le PERP permet la défiscalisation pendant la phase d’épargne contrairement à l’assurance-vie. Tous les versements ne sont pas pris en compte pour l’imposition sur le revenu. Le PERP convient donc pour un futur retraité qui doit payer des impôts sur le revenu. Mais, il est un placement moins souple avec un accès au capital seulement pendant la retraite.  

Vidéo Associée

Annonces Liées aux: plan d epargne retraite populaire

Avez-vous trouvé cet article utile ?